La Marmite

01 septembre 2017 – 20h30

La Marmite est un trio électro-punk à chansons originaire de Vierves-sur-Viroin composé de Maxime à la guitare et au chant, R-Man à la guitare et EsGibt aux machines et aux choeurs.

La  Marmite,  c’est  une  forme  d’artisanat  industriel.

La  Marmite,  c’est  pas  de  la  soupe  lyophilisée  en  sachets  individuels.

La  Marmite,  elle  bout  parce  que  ça  chauffe  dans  la  rue.

La  Marmite,  on  la  renverse  pour  la  remplir  à  nouveau  de  tout  ce  que  l’on  aura  repris.

La  Marmite,  c’est  de  la  guitare  électrique,  de  la  voix,  du  synthé  et  du  rythme.

La  Marmite  puise  à  la  louche  dans  le  rock,  le  punk,  l’électronique  ou  l’industriel.

La  Marmite  peut  aussi  couper  les  légumes  en  quatre,  façon  chanson.

Le  premier  concert  de  La  Marmite  a  lieu  en  juin  2005.  Duo  de  guitares  accompagné  d’une   boîte  à  rythmes,  le  groupe  est  né  des  cendres  de  Bibendum,  rock  bibitif  et  chaloupant.   Seuls  MiKL  et  Maxime  résistent  à  l’époque,  et  forment  La  Marmite.

Après  avoir  parcouru  les  petites  scènes  obscures  de  Wallonie  à  une  fréquence  aléatoire  au   fil  des  ans,  avec  l’apparition  furtive  de  l’un  ou  l’autre  batteur  téméraire,  c’est  en  2008  que   La  Marmite  enregistre  à  la  ferme  un  CD-­démo  de  14  titres,  délicieusement  DIY  et   bruyants,  «  Torche  toi  le  cul  avec  ton  fric  ».  S’en  suit  une  succession  plus  rapprochée  de   concerts  dans  toute  la  Belgique,  mais  aussi  en  France  et  en  Suisse.

Au  printemps  2012  débarquent  EsGibt  et  ses  machines.  Il  a  claviérisé  dans  EsGibt   TRuNCHeoN  (d’où  son  nom)  et  Coton  Tige  (début  90s),  dans  les  Binamé  (en  permanence   de  fin  1993  au  printemps  2003,  et  y  refait  des  apparitions  éparses  depuis  2008)  avant  de   rejoindre  La  Marmite  pour  un  premier  concert  au  Magasin  4  en  mai  2012.

C’est  sous  les  auspices  de  cette  complicité  nouvelle  au  sein  du  duo  Maxime-­‐EsGibt  que  La   Marmite  reprend  alors  le  chemin  de  la  scène,  en  Belgique  et  en  France,  se  forgeant  un   nouveau  son  plus  electro-­‐punk.

Au  printemps  2015,  et  après  10  ans  d’existence,  La  Marmite  a  fêté  la  sortie  de  son  album   «  Le  Sang  Bouillant  »,  produit  par  le  label  Aredje.   R-­Man  (guitariste,  René  Binamé)  rejoint  La  Marmite  dans  un  élan  d’enthousiasme spontané et réciproque au cours de cette même année 2015, à la sortie de l’album.